Archives de catégorie : ARCHIVES

Bibliothèque des films projetés

DIMANCHE 15 JANVIER 2023 – CYCLE « HUMOUR ANGLAIS » (1/3) – LOOKING FOR ERIC – DE KEN LOACH ( 2009 – 1H58)

Synopsis :

Eric Bishop est facteur à Manchester. Déprimé, il ne sait pas trop où sa vie le mène. Il ne s’est jamais pardonné d’avoir quitté son ex-femme Lily et vit dans un désordre total avec ses deux beaux-fils, Ryan et Jess, qui ne lui accordent aucun respect. Ses amis essayent de lui changer les idées, de le faire rire, mais toujours sans succès. Un soir, il fume un joint volé à Ryan et voit apparaître son idole, Eric Cantona. Il confie ses angoisses et ses regrets à l’ancien footballeur, qui décide de devenir son coach. Cantona aide Eric à reprendre sa vie en main. Entre entraînement physique et soutien moral, il essaye de lui donner le goût du risque…

Détails :

  • Réalisateur : ken Loach
  • Genre : Comédie, drame
  • Nationalité : Anglaise
  • Date de sortie : 2009
  • Durée : 1h59

DIMANCHE 11 DECEMBRE 2022

Projection du film 17h00

( Voir onglet pour infos pratiques)

 Nous sommes heureux de vous accueillir et de pouvoir sourire et rire ensemble en ce début d’année.


Venez nombreux !


DIMANCHE 11 DECEMBRE 2022 – CYCLE « JUSTICE AU CINÉMA» (3/3) – LE VERDICT – DE SIDNEY LUMET ( 2008 – 2H09)

Synopsis :

Avocat déchu et alcoolique, Frank Galvin racole ses clients dans les salons funéraires jusqu’au jour où il accepte de travailler sur l’affaire d’une jeune femme victime d’une erreur médicale et plongée dans le coma. Ce dossier qui risque de provoquer un scandale et de nuire à la réputation de l’hôpital, va être pour l’avocat l’occasion de retrouver sa dignité… ou de la perdre définitivement.

Détails :

  • Réalisateur : Sidney Lumet
  • Genre : Drame judiciaire
  • Nationalité : Américain
  • Date de sortie : 2008
  • Durée : 2h08
  • nomination : 5 Oscars

le film :

Un film rare, l’un des meilleurs du genre. Un drame sur la rédemption proche du chef-d’oeuvre. Jusqu’a la fin l’ambiance est sombre, le rythme lent. Le chemin de croix de cet avocat déchu, alcoolique, miné par le doute, profondément humain, ne peut laisser indifférent. Il est magnifiquement interprété par P. Newman

Dans cette réalisation de Sidney Lumet adaptée d’un scénario habile de David Mamet, et pour laquelle Robert Redford fut un temps envisagé, un Paul Newman vieillissant livre l’une de ses plus belles performances, restituant aussi bien les infinies fêlures que l’indéfectible moralité, jusqu’à l’absurde, de ce personnage grandiose et pathétique, seul face aux institutions (judiciaires, hospitalières, policières, religieuses)… Charlotte Rampling, la belle mystérieuse et vénale, ou James Mason, l’influent rival, s’illustrent également dans un film qui fait la part belle aux comédiens et où, une fois encore, la mise en scène de Sidney Lumet se fait élégamment discrète, presque invisible, utilisant les ressources les plus inventives de l’art cinématographique (lumière, optique, cadrage)… pour suggérer l’état intérieur de Frank plutôt que de l’asséner.

DIMANCHE 11 DECEMBRE 2022

Projection du film 17h00

( Voir onglet pour infos pratiques)

Avec la participation de David Nivesse producteur, analyste et historien du cinéma.

 Nous sommes heureux de vous accueillir, de partager ce film et de continuer à échanger avec notre intervenant autour d’un verre.

Venez nombreux !

DIMANCHE 20 NOVEMBRE 2022 – CYCLE « JUSTICE AU CINEMA» (2/3) – LA FILLE AU BRACELET – DE STEPHANE DEMOUSTIER ( 2019 – 1h36)

Synopsis :

Lise, 18 ans, vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d’avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet car elle est accusée d’avoir assassiné sa meilleure amie.

Détails :

  • Réalisateur : Stephane Demoustier
  • Genre : Drame judiciaire
  • Nationalité : Français
  • Date de sortie : 2019
  • Durée : 1h36

Critique :

Si l’avocate de Lise saisit le spectateur et induit ce doute inhérent aux récits judiciaires, La fille au bracelet est une chronique judiciaire efficace, mystérieuse et source de questionnements, qui amène le spectateur à faire ses propres choix.

Comme des jurés, chaque spectateur doit se faire son opinion. Il est placé comme un juré n’ayant pas de preuves solides et irréfutables. Que lui reste-t-il ? Des présomptions ! parfois elles font apparaître l’accusée comme une coupable incontestable, a d’autres moments comme une innocente tout aussi incontestable. La Fille au bracelet confronte le spectateur à ses préjugés, à ses propres convictions qui s’effritent et s’évaporent avant de renaître brutalement lorsque claque un mot, lorsque règne le silence qu’il s’efforce de traduire, en vain. Le réalisateur réussit pleinement à nous immerger dans ce microcosme juridique aussi étouffant que passionnant, et c’est dans ce tribunal que se reconstruit, par fragments détachés et focalisés, les quelques mois révélateurs d’une vie détruite, de vies détruites et que la sentence finale ne pourra pas sauver.


DIMANCHE 20 novembre 2022

17h00 Projection du film

( Voir onglet pour infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de Alix Lebrun, avocate de droit pénal.

Venez nombreux !

DIMANCHE 9 OCTOBRE 2022 – CYCLE « JUSTICE AU CINÉMA» (1/3) – 10EME CHAMBRE – DE RAYMOND DEPARDON ( 2004 – 1h45)

Synopsis :

En 2003, Raymond Depardon a obtenu l’autorisation exceptionnelle de faire entrer sa caméra au sein de la dixième chambre correctionnelle de Paris, dont il capte les audiences. Un documentaire au coeur de la justice française. Il plonge dans le quotidien d’un tribunal à travers douze affaires, graves ou moins graves, douze accusés, récidivistes ou aux prises pour la première fois avec la justice.

Détails :

  • Réalisateur : Raymond Depardon
  • Genre : Documentaire
  • Nationalité : Français
  • Date de sortie : 2004
  • Durée : 1h45

Critique :

Comme Délits Flagrants en son temps, 10e Chambre… est, une peinture hors-la-loi de la Justice. L’autorisation obtenue par Depardon de poser sa caméra sur les parquets cirés de la dixième Chambre correctionnelle de Paris a tout du sésame unique puisque depuis l’affaire Dominici, plus aucune image n’est censée sortir d’un tribunal français. Exceptionnel ensuite parce que la comédie qui se joue à la barre déploie une force dramatique rare qui a besoin de peu pour se dévoiler. En l’occurrence, deux caméras 16mm équipées de nouveaux magasins de pellicules, permettant de mettre en boîte vingt-deux minutes consécutives (utilisés habituellement pour le tournage des sitcoms) contre les dix habituelles, une quinzaine de micros, un éclairage 100% naturel et de la patience.

DIMANCHE 9 octobre 2022

17h00 Projection du film

( Voir onglet pour infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de Félicie Callipel, magistrate.

Venez nombreux !

DIMANCHE 22 MAi 2022 – « LES RÊVES DANSANTS », DE ANNE LINSEL – RAINER HOOMANN ( 2010 – 1H29)

Synopsis :

En 2008, Pina Bausch, quelques mois avant sa mort, décide de reprendre son fameux spectacle Kontakthof, non plus avec sa troupe, mais avec des adolescents de 14 à 18 ans qui ne sont jamais montés sur scène et n’ont jamais dansé. Ce documentaire est leur histoire…

Détails :

  • Réalisateur : Anne Linsel, Rainer HoffmannGenre
  • Genre : Documentaire
  • Nationalité : Allemand
  • Date de sortie : 2010
  • Durée : 1h29

Critique :

Selon Pina Bausch,« Kontakthof est un lieu où l’on se rencontre pour lier des contacts, se montrer. Se défendre. Avec ses peurs. Avec ses ardeurs. Déceptions. Désespoirs. Premières expériences. Premières tentatives. De la tendresse, et de ce qu’elle peut faire naître » .

Comme souvent dans les œuvres de Pina Bausch, le film interroge les codes sociaux, ceux de la séduction en occurrence. Pas de dénonciation violente, mais une ironie à peine perceptible et mêlée d’une profonde tendresse pour l’humanité. On y retrouve dans le film le désir de Pina Bausch de dépasser les conventions esthétiques du corps et du genre.

Pina Bausch a pu voir la version finale du film dix jours avant sa mort.

DIMANCHE 22 MAI 2022

16h30 Assemblée général

17h00 Projection du film

( Voir onglet pour infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de Chantal Rémoville, fine connaisseuse de la danse contemporaine.

Venez nombreux !

DIMANCHE 20 MARS 2022 – CYCLE « RESISTANCES »(3:3) – LA REVOLUTION SILENCIEUSE – DE LARS KRAUME ( 2018 – 1H51)

Synopsis :

Allemagne de l’est, 1956. Kurt, Theo et Lena ont 18 ans et s’apprêtent à passer le bac. Avec leurs camarades, ils décident de faire une minute de silence en classe, en hommage aux révolutionnaires hongrois durement réprimés par l’armée soviétique. Cette minute de silence devient une affaire d’Etat. Elle fera basculer leurs vies. Face à un gouvernement est-allemand déterminé à identifier et punir les responsables, les 19 élèves de Stalinstadt devront affronter toutes les menaces et rester solidaires.

  • Réalisateur : Lars Kraume
  • Genre : Drame
  • Nationalité : Allemand
  • Date de sortie : 2018
  • Durée : 1h51

Le film de Lars Kraume avait pour but de montrer la transformation de l’Allemagne ; il offre une réflexion extrêmement intéressante sur l’Humanité et la liberté universelle . Le réalisateur a voulu également montrer l’importance de la solidarité et de la résistance pendant les moments difficiles, elles sont au cœur du récit.

Dimanche 20 MARS 2022

à 17h00

(Voir onglet infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de PIERRE GRAS : »Après dix années passées à la Cinémathèque française, Pierre Gras travaille aujourd’hui dans une association soutenant l’activité des salles de cinéma en région. Auteur de L’Économie du cinéma  aux éditions Cahiers du cinéma / Scérén-CNDP, chargé d’enseignement à l’université de Paris-III et à celle de Paris-VII, il étudie le cinéma allemand contemporain, auquel il a consacré plusieurs articles, notamment dans les revues Cinéma  et Trafic . »

ATTENTION :  seuls les spectateurs munis de leur pass sanitaire (ou test) pourront être admis.

Venez nombreux !

DIMANCHE 16 JANVIER 2022 – CYCLE « RESISTANCES »(2:3) – WOMAN AT WAR – DE BENEDIKT ERLINGSSON( 2018 – 1H40)

Synopsis :

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes terres Terres d’Islande… Mais la situation pourrait changer avec l’arrivée inattendue d’une petite orpheline dans sa vie…

Détails

  • Réalisateur : benedikt Erlingsson
  • Genre : Comédie
  • Nationalité : Islandais
  • Date de sortie : 2018
  • Durée : 1h40

Critique

Traiter un sujet sérieux de façon humoristique est très habile seulement quand c’est réussi! C’est le cas pour Woman at War, un film qui permet de se divertir, de s’instruire, de se révolter et nourrir ses yeux et son esprit de magnifiques images.

Dimanche 16 JANVIER 2022

à 17h00

(Voir onglet infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de

ATTENTION :  seuls les spectateurs munis de leur pass sanitaire (ou test) pourront être admis.est reconduite jusqu’au 31 décembre 2021

Venez nombreux !

DIMANCHE 12 DECEMBRE 2021 – CYCLE « RESISTANCES »(1:3) – LE VOLEUR DE LUMIERE – DE AKTAN ARYM KUBAT( 2011 – 1H16)

Synopsis :

On l’appelle Monsieur Lumière. Dans ce village perdu au milieu des montagnes Kirghizes, il entretient les lignes, trafique parfois les compteurs pour venir en aide aux plus démunis.

Coeur ouvert et généreux, il écoute, conseille, conforte les peines et tempère les disputes conjugales de ces villageois oubliés par la civilisation moderne.

Il a un rêve: construire sur les montagnes des éoliennes pour alimenter toute la vallée en électricité.

Mais il va devoir faire face à des hommes puissants et corrompus qui sont les nouveaux maîtres du pays.

Détails

  • Réalisateur : Aktan Arym Kubat
  • Genre : Drame
  • Nationalité : Kirghizistan
  • Date de sortie :2011
  • Durée : 1h16

Un réquisitoire passionné contre la corruption qui gangrène le Kirghizistan. En forme de fable villageoise opposant un brave homme qui fournit ses concitoyens en électricité à un politicien sans scrupules, ce film est zébré d’images puissantes.

Dimanche 12 DECEMBRE 2021

à 17h00

(Voir onglet infos pratiques)

Débat animé par le Petit Cinéma de Meudon avec la participation de Joël Chapron, spécialiste du cinéma d’Europe centrale et orientale, auteur notamment d’une « petite histoire du cinéma Kirghize »

ATTENTION :  seuls les spectateurs munis de leur pass sanitaire (ou test) pourront être admis.est reconduite jusqu’au 31 décembre 2021

Venez nombreux !