ARCHIVES – DIMANCHE 11 DECEMBRE – DOCUMENTAIRE: LA FEMME AUX CINQ ELEPHANTS, DE VADIM JENDREYKO ( 2010 – 1H33)

5-elephantsLes cinq éléphants, ce sont les monuments de la littérature de Dostoïevski. Le réalisateur Vadim Jendreyko fait un portrait intime d’une des grandes traductrices de Dostoïevski en Allemagne, Svetlana Geier  où transparaît à la fois le plaisir d’une vraie rencontre et l’amour de la littérature.

Synopsis

Après une vie bousculée par l’Histoire et transportée par la littérature, Sweltana Geier s’attelle depuis 1992 à la traduction des cinq œuvres de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski : Crime et Châtiment, L’Idiot, Les Démons, L’adolescent et Les Frères Karamazov.Ces 5 éléphants l’accompagnent tout au long de ce récit qui dessine les traits de sa mémoire.Un voyage dans le texte et les mots qui nous apprend que la traduction doit atteindre au cœur de l’œuvre le souffle de son inspiration.

« Ce film époustouflant emmène le spectateur dans un voyage dont il ressort à jamais envoûté ».

La projection sera suivie d’un débat .

Rendez-vous dimanche 11 décembre  à 17h  dans le grand amphi de Strate Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs.

ARCHIVES – Dimanche 20 novembre – cycle « Enfance » 3/3 : Stand by me, de Bob Reiner (1987 – 1h25)

stan-by-me3ème et  dernier volet du cycle Enfance,  le film de Bob Reiner , qui se déroule en 1959 dans l’Oregon, dans l’ouest des Etats-Unis, évoque les les liens d’amitié entre enfants rejetés par leur famille et qui décident de tenter une aventure qui va les marquer à vie.

Synopsis

La mort mystérieuse d’un adolescent dont le corps a été retrouvé dans les bois va être  l’occasion pour Gordie et ses copains de partir pour une aventure  qui restera pour Gordie et ses trois amis  la plus étrange et la plus exaltante de leur vie.

La projection sera suivie d’un débat animé par Le Petit Cinéma de Meudon

Rendez-vous dimanche 20 novembre  à 17h  dans le grand amphi de Strate Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs.

 

Retrouver toutes les informations sur : http://www. le-petit-cinema-de-meudon.com

ARCHIVES – Dimanche 16 octobre – cycle « Enfance » 2/3 : Le ruban blanc, de Michael Haneke (2009 – 2h24)

Aaron Denkel

Deuxième volet du cycle « Enfance », Le ruban blanc, de Michael Haneke,  Palme d’Or 2009 du Festival de Cannes,  nous emmène en Allemagne à la veille de la Grande Guerre.

 Synopsis

Un  village protestant de l’Allemagne du nord en 1913. L’histoire d’enfants et d’adolescents d’une chorale dirigée par l’institueur,  et celle de leurs familles : le baron, le régisseur, le pasteur, le médecin, la sage-femme, les paysans… d’étranges accidents surviennent et prennent peu à peu le caractère d’un rituel punitif. Qui se cache derrière tout cela?

 Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter  la sensibilité des spectateurs.

 » Lent et somptueux, ce film étrange se déroule dans la pureté éclatante de paysages qui semblent inaccessibles à la noirceur. Une angoisse sourde naît de ces plans-séquences où tout semble constamment caché. Haneke filme magistralement la noirceur qui s’infiltre dans les coeurs » Télérama.

La projection sera suivie d’un débat animé par Pierre Mougin et en présence du psychiatre  Pierre André

Rendez-vous dimanche 16 octobre  à 17h  dans le grand amphi de Strate Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs.

Archives- cycle Enfance 1/3 : KES, de Ken Loach (1969 – 1h50) 25 septembre 2016

41dxr1ymnXLLe Petit cinema de Meudon ouvre cette nouvelle année cinématographique en proposant un cycle sur « l’ enfance » et  pose la question sur la motivation des réalisateurs à la filmer.

Synopsis:

Casper vit dans une petite ville minière du nord-est de l’Angleterre, il a une douzaine d’années et l’univers dans lequel il vit ne correspond pas à son attente, entre une mère volage et un frère brutal. En classe, il n’a que des ennuis, tant avec ses professeurs qu’avec ses camarades et n’arrive pas à se concentrer pour rester attentif. Seul et incompris, l’adolescent s’enferme dans un monde bien à lui. Un matin, il fait l’école buissonnière et trouve un jeune faucon. L’indépendance de l’animal le fascine immédiatement. Il vole un manuel de fauconnerie dans une librairie et se met à éduquer le rapace..

Il se donne tout entier à cette tâche et lorsqu’un professeur, attentif, lui demande d’exposer à la classe l’art de dresser un faucon, Billy réussit à intéresser tous ses camarades.

Son frère Jud demande à sa mère de parier sur des chevaux. Comme elle n’a pas assez de temps à cause de son travail, elle demande à Billy de le faire. Au bar, ce dernier se voit dire qu’il ne va rien gagner, alors il préfère s’acheter des frites et du poisson ainsi que de la viande pour le faucon. Mais les chevaux finissent par gagner. Jud est furieux de l’apprendre et décide de se venger sur Kes

La projection sera suivie d’un débat animé par  Pierre Mougin

Rendez-vous dimanche 25 septembre  à 17h  dans le grand amphi de Strate Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs.

Archives – Evènement : Ami entends-tu ? de Antonin Le Guay et Manon Savary (2015 – 1h40) 12 Juin 2016

Captation de la représentation du spectacle « Ami entends tu ? » 8 mai 2015 dans la cour d’honneur des invalides, à l’occasion de la cérémonie de clôture des célébrations du 70eme anniversaire de la libération de la France et de la fin de a guerre.

Ce spectacle vivant dédié à l’engagement de la jeunesse associe scènes théâtrales, lecture de lettres et séquences d’archives dans une radio d’époque monumentale.

Synopsis:« Ami entends tu ? »explore la grande Histoire de la France combattante, et pose la question de l’engagement à la jeunesse à travers les questionnements, les doutes et les espoirs des jeunes engagés du groupe Guy Moquet.

La projection sera suivie d’un débat en présence des trois créateurs du projet et d’une historienne de la fondation Charles de Gaulle.

Rendez-vous dimanche 12 juin à 17h  dans le grand amphi de STRATE Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs

Plus d’informations sur« Ami entends tu ? »http//: ami-entends-tu.org

Archives – Cycle Shakespeare 3/3 : Falstaff, de Orson Welles (1965) 10 avril 2016

Falstaff-1

2016 Année Shakespeare, 400è anniversaire de sa mort. Le Petit Cinéma de Meudon s’associe à la célébration par un cycle Shakespeare au cinéma. Trois films pour trois questions :

1/3  Qui est Shakespeare ? Anonymous  de Roland Emmerich

2/3  Connaît-on Shakespeare ? Looking  for Richard, de Al Pacino

3/3 Peut-on adapter Shakespeare? Falstaff, de Orson Welles , le 1O avril.

Le 17 avril : Peut-on adapter Shakespeare?

FALSTAFF, de Orson Welles, avec Orson Welles, grand prixd festival de cannes 1966.

Synopsis et détails

L’Angleterre au début du 15ème siècle. Henry Bolingbroke, devenu le roi Henry IV après le meurtre de Richard II, est attristé par la conduite de son fils Harry, qui, plutôt que de penser aux affaires du royaume, passe son temps à boire et à s’amuser en compagnie du truculent Falstaff. Quand une rébellion menace la légitimité d’Henry IV, Harry décide de regagner la confiance de son père en montrant sa valeur au combat. Mais pour devenir roi, Harry devra aussi sacrifier ses amitiés d’antan, à commencer par celle de Falstaff…

d’après les pièces Richard III, Henry IV, Henri V, Les joyeuses commères de Windor, de shakespeare ainsi que  d’après Les chroniques d’Angleterre et d’Irlande t d’Ecosse, de Raphael Holinshed.

Orson Welles considérait ce film comme son meilleur film avec  Le procès  (1962). Il apparaît à certains critiques comme son œuvre la plus achevée, Falstaff est à la fois un personnage de Shakespeare recréé de toutes pièces par Welles et l’autoportrait dérisoire de l’artiste et du cinéaste.

La projection sera suivie d’un débat

Rendez-vous dimanche 10 avril  à 17h  dans le grand amphi de Strate Ecole de design

27 avenue de la division Leclerc Sèvres (limite Meudon-Bellevue)

Venez nombreux !

Entrée : 5 €, 3€ pour les adhérents,  jeunes et chômeurs.